On annonce de nouvelles restrictions sanitaires, et ma vie j’en fais quoi?


L’annonce de nouvelles restrictions sanitaires nous donne un coup de plus mais nous ne tomberons pas KO.


Alors que 2020 a éteint petit à petit l’effervescence sociale jusqu’à finalement nous replier chez nous, nous avons tous été confrontés aux critiques les plus sévères: nous même.

Effectivement lorsque l’on nous prive de nos échappatoires, des voyages, des rencontres, du verre après le boulot, de la pause café avec notre collègue,... on retrouve des rues bien silencieuses.


Face au vide, les pensées s’entremêlent, le manque de lien creuse notre solitude et amplifie les petits maux et les plus grands.


Un boulot qui était déjà stressant peut devenir insupportable, une relation fragile peut voler en éclat, une réflexion maladroite devient une insulte et nous voilà à cran.


Pour calmer nos peurs et frustrations, nous espérions tous un climat plus clément pour ce début d’année qui symbolisait le renouveau et pourtant nous sommes toujours dans l’incertitude.


Nul besoin de souligner que notre santé mentale continue d’être mise à l’épreuve, et pourtant la vie continue! De nouvelles entreprises ou projets voient le jour, nous continuons de créer, de participer...


C’est ici que se trouve l’une des clés selon moi, «Si vous voulez être heureux, fixez-vous un objectif qui monopolisera votre attention, vous insufflera de l’énergie et vous inspirera de l’espoir. » disait Andrew Carnegie.


Lorsque l’on s’investit dans l’accomplissement de quelque chose qui nous tient à coeur, les obstacles ne sont plus une finalité, ils font partie du parcours.


Par ailleurs, la façon dont nous choisissons de contribuer peut elle aussi apporter du sens à notre vie tout en renforçant l’estime de soi, notre sentiment d’utilité et de satisfaction.


Pour terminer j’ajouterais qu’aujourd’hui plus que jamais nous devons nous écouter et s’écouter ce n’est pas seulement écouter sa tête!


S’écouter, c’est comprendre que notre corps, notre âme et notre esprit n’agissent pas indépendamment les uns des autres. Ensemble ils créent notre identité et participe à notre bien être alors soyons attentifs!


Ceci souligne également le fait que l’un puisse agir sur l’autre; forcez un sourire et vous enverrez à votre cerveau le signal de libérer des endorphines (hormones du plaisir).



0 views0 comments

Recent Posts

See All